Que seriez-vous sans votre histoire?
29 novembre 2016 Sandra Lacombe

Que seriez-vous sans votre histoire?

Publié dans Blogue, Paix intérieure, Se libérer du passé

Plusieurs d’entre-nous avons un jour ou l’autre eu à vivre des moments de stress, d’angoisse, d’insécurité, d’injustice, parfois même, jusqu’à se rendre à la dépression. Peut-être même le vivez-vous en ce moment? Devant les évènements de la vie, nous nous sentons faussement juger ou maltraités de sorte que nous n’arrivons plus à nous défaire de nos pensées malveillantes. Nous nous refermons sur nous-mêmes ou demeurons en colère pour s’enfoncer dans un puits si profond qu’il semble impossible de s’en sortir.

Une Américaine du nom de Byron Katie a mis en place une technique simple pour arriver à remettre en question ces pensées malsaines qui nous affligent et qui nous empêchent de connaître le bonheur. Cette technique, qu’elle a appelée Le travail, permet de grandes choses. Elle nous enseigne que la réalité ne peut être différente et qu’il est inutile de la contester si l’on veut arriver à vivre heureux. Aucune pensée au monde ne peut modifier la réalité, alors pourquoi continuer à souffrir et à nous faire du mal?

Première étape, remplissez une feuille de travail Jugez votre voisin.
Deuxième étape, posez les 4 questions essentielles au travail.
Troisième étape, faites le retournement. 

(Trouvez les liens au bas de l’article)

Avant d’apprendre une nouvelle façon d’être, il faut apprendre une nouvelle façon de pensée.


Son histoire

Byron Kathleen Reid a fait une dépression sévère à la trentaine. Pendant dix ans, sa dépression s’est aggravée, et les deux dernières années Katie (c’est ainsi qu’on la nomme) était quasiment incapable de quitter sa chambre. Puis un matin, du plus profond de son désespoir, elle vécut une expérience d’éveil qui transforma sa vie.

Katie comprit que lorsqu’elle croyait ses pensées elle souffrait, et que lorsqu’elle ne croyait pas ses pensées, elle ne souffrait pas. Ce qui avait causé sa dépression n’était pas le monde autour d’elle, mais ce qu’elle croyait concernant le monde autour d’elle. Dans un éclair de compréhension, elle réalisa que nos tentatives pour trouver le bonheur étaient inadaptées : au lieu d’essayer désespérément de changer le monde pour qu’il corresponde à nos pensées sur ce qu’il « devrait être », nous pouvons questionner ces pensées et, en rencontrant la réalité telle qu’elle est, éprouver une liberté et une joie inimaginables. En conséquence de cela, une femme clouée au lit, suicidaire, est devenue une femme débordante d’amour pour tout ce que la vie apporte.

Katie a élaboré une démarche simple et puissante de questionnement appelée Le Travail, qui montre aux gens comment se libérer eux-mêmes.


Documentation gratuite!

Introduction sur Le travail de 47 pages 

Feuille de travail Jugez votre voisin

Guide des 4 questions

Apprenez-en plus sur Le travail

Comments (0)

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

%d blogueurs aiment cette page :