L’encens
14 novembre 2016 Sandra Lacombe

L’encens

Publié dans Blogue, Méditation
Les civilisations passées et présentes ont honoré leurs dieux en faisant des fumigations. Les hommes se sont aussi servis de cette technique pour accroître leur niveau de conscience et se soigner. Ils avaient découvert que la fumée dégagée par certains bois et plantes pouvait apporter des bénéfices remarquables quant au bien-être intérieur. Le terme encens », du latin incendere (brûler), désigne les bois, les plantes et les gommes qui dégagent des parfums en se consumant. Mais l’encens véritable, ou oliban, correspond aux résines d’arbres de la famille boswellia, qui ne poussent que dans quelques régions du Soudan, d’Éthiopie, du Yémen et de Somalie.

Lorsque l’encens se consume, les molécules odorantes, situées juste au-dessous du point d’incandescence, sont agitées par la chaleur et diffusées sans brûler. Leur cheminement est rapide : en arrivant aux fosses nasales, elles déclenchent un signal que le nerf olfactif va directement transmettre au cerveau limbique, siège de nos émotions. « C’est ce qui explique leur effet sur nos sentiments et nos états d’âme », souligne l’aromathérapeute Suzanne Fischer-Rizzi, dans son Guide de l’encens. Mais elles agissent aussi sur notre système neurovégétatif et sur la régulation de nos hormones. Certains encens possèdent une action antibactérienne, passant dans le sang par les poumons. Dans l’Égypte ancienne, on utilisait l’oliban pour soigner les maladies pulmonaires et hépatiques. Il est déconseillé d’utiliser plus d’un bâtonnet par jour, puisque la combustion de l’encens libère des substances chimiques cancérigènes.Sélectionnez des encens naturels : les bois et les résines devraient tous l’être, les fleurs font davantage appel à la synthèse. La mention « 100 % naturel » figure sur l’emballage.

Quel encens pour quel moment?

Pour purifier la maison : oliban, myrrhe, benjoin, sauge.
Pour s’apaiser : benjoin, santal, storax et cannelle.
Pour mieux dormir : santal, cannelle et bois d’agar.
Pour méditer : oliban, mastic, cèdre, santal, myrte, bois d’agar.

Comments (0)

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

%d blogueurs aiment cette page :