Construire une meilleure relation avec l’argent
25 octobre 2016 Sandra Lacombe

Construire une meilleure relation avec l’argent

Posted in Blogue, Bonheur & vie passionnante, Changer ma vie

photo-avatar-bulleMarina est une multipassionnée, maman de 2 enfants, comptable, qui a à cœur de partager ses astuces et techniques pour mettre l’argent à son service. Sur son blogue « L’Accro du Budget », elle partage ses conseils et propose aussi un atelier en ligne « 21 jours pour des Finances zen » pour apprendre à optimise son budget et ne plus stresser pour ses finances, mais toujours du côté fun!

 

 

Ah, l’argent… pour certains la source de bien des maux, pour d’autres un véritable maître, il est rare que le sujet laisse indifférent. Si en plus vous connaissez des soucis financiers, des difficultés à boucler les fins de mois, cela devient difficile d’en parler sereinement.

Pourtant, avec une meilleure connaissance de soi et des moyens d’utiliser cet outil, il est possible de construire une relation plus sereine avec l’argent.

Se replonger dans son vécu

citation-loi-attractionComme dans tout travail de développement personnel, bâtir une meilleure relation avec l’argent implique de mieux vous connaître.

Nous avons tous construit notre rapport à l’argent en fonction de l’héritage de nos parents, de notre histoire personnelle, nos propres croyances.

Avant de vous plonger dans votre passé, prenez un instant pour identifier quelles sont vos croyances au sujet de l’argent. Associez-vous l’argent à des mots négatifs comme stress, crise, mal acquis? Où avez-vous une vision plus positive de sécurité, richesse, abondance? Que pensez-vous des personnes plus aisées financièrement? Comment pensez-vous qu’elles ont acquis cette richesse? Et comment pensez-vous qu’elles l’utilisent?

Une fois ce premier travail effectué, essayez de retrouver dans votre passé les évènements marquants en rapport avec l’argent : comment vos parents parlaient-ils d’argent? Étaient-ils économes, flambeurs, radins, prodigues? Et vous, comment utilisiez-vous votre argent de poche, votre première paye?

Le développement personnel est un voyage, qui vous mène vers votre moi ultime, mais pour déterminer un itinéraire il faut bien savoir d’où on part.

L’argent comme outil

Si l’argent sert de catalyseur à toutes ces émotions, c’est que bien souvent on oublie qu’il s’agit d’un outil, rien de plus.

À la base, l’argent aurait été créé pour faciliter le troc : si j’ai besoin d’œufs, c’est plus facile de les échanger contre un support universel que d’aller chercher ce dont l’éleveur de poules à besoin.

La spéculation, le besoin de sécurité, les injonctions de certaines sociétés (tu gagneras l’argent à la sueur de ton front par exemple) ont projeté toutes sortes de fantasmes sur l’argent et finissent parfois par occulter la fonction de base de l’argent : un outil.

À quoi vous sert votre argent aujourd’hui, concrètement? À combler vos besoins physiologiques de base (vous nourrir, vous vêtir, assurer votre logement…), mais encore? À vous faire plaisir? Si vous épargnez, est-ce que cela cache un fort besoin de sécurité? Si l’argent vous brûle les doigts, quels sentiments éprouvez-vous lorsque vous le dépensez? À quoi voudriez-vous employer votre argent?

Cet argent vous le gagnez en échange de votre travail, de votre temps et de vos compétences et pour moi il n’est absolument par révélateur de votre valeur.

Le salaire Vs votre valeur

C’est en effet une confusion que l’on fait souvent inconsciemment (ou pas). On confond l’argent que l’on gagne, son salaire ou ses honoraires, avec sa propre valeur.

Si vous êtes salarié, votre salaire représente vos compétences professionnelles, le temps et le dévouement que vous passez au travail. Si vous êtes entrepreneur, pigiste, consultant, le prix de vos produits et services devrait être estimé en fonction de leur coût de revient ET du service qu’ils rendent. Dans tous les cas, cela n’a aucun rapport avec votre valeur. On ne peut pas monétiser l’humilité, la bienveillance, la compassion, l’envie de s’améliorer…

Vos valeurs, celles qui vous animent et vous construisent, n’ont rien à voir avec l’argent que vous pouvez gagner.

Quelles sont vos valeurs? Pensez-vous qu’on puisse leur donner un montant, plus ou moins important selon la valeur? À côté de cela, quelles sont vos compétences, celles pour lesquelles vous êtes payé? Combien valent-elles sur le marché de l’emploi?

 

Les outils budgétaires

Une relation plus sereine avec l’argent, c’est aussi connaître les règles du jeu, savoir l’utiliser.

Faire un budget et le suivre, ça n’est pas si compliqué que ça en a l’air. Ça peut même être fun!

L’idéal pour reprendre le pouvoir sur son argent c’est de devenir acteur de son budget et non pas spectateur de ses dépenses.

Pour cela, commencez par une phase d’observation d’une petite semaine, relevez toutes vos dépenses quotidiennes et prenez votre relevé de compte. Le but est de savoir où part votre argent aujourd’hui, quelles sont vos dépenses vitales, quelles sont celles qui peuvent être optimisées, celles qui vous font vraiment plaisir.

Identifiez bien vos charges indispensables : le loyer, les assurances, mais aussi le transport et l’alimentaire. À partir de là, calculez la marge de manœuvre que vous avez pour vos dépenses plaisirs et imprévues. Ce sont ces dépenses que vous devrez garder à l’œil et ne pas dépasser. Vérifiez au moins deux fois par mois que vous restez dans l’enveloppe que vous vous êtes fixée.

Cette méthode c’est la base d’un budget contrôlé, qui vous permettra de ne plus vous angoisser pour l’avenir. C’est, dans les grandes lignes, ce que je transmets dans l’atelier en ligne « 21 jours pour des finances zen ».

Quand vous commencerez à identifier vos croyances, à reconsidérer l’argent à sa juste place, et à mieux maîtriser son mode d’emploi, vous pourrez alors réaliser vos projets avec l’aide de l’argent, et non pas « malgré le manque de moyens ».

visuel-atelier-en-ligne

Comments (0)

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

%d blogueurs aiment cette page :