Amener les enfants à faire ce que vous voulez ou du moins partir dans la bonne direction
29 novembre 2015 Sandra Lacombe

Amener les enfants à faire ce que vous voulez ou du moins partir dans la bonne direction

Posted in Blogue, Bonheur & vie passionnante, Contrôler mes émotions

Tout naturellement, l’humain résiste à ceux qui cherchent à le contrôler. En dehors de ceux qu’il aime véritablement, il se braque et s’oppose aux gens qui exercent de l’emprise sur lui ou exige de se soumettre à leur pouvoir. Dans ce cas, si l’on veut obtenir la coopération de nos enfants, il faut à tout prix s’éloigner de nos comportements dominateurs et créer un lien d’attachement solide basé sur le respect et l’amour. Vérifiez constamment votre relation avec vos enfants. Si le lien d’attachement se fragilise, ils seront de moins en moins coopératifs. Questionnez-vous. Passez-vous assez de temps à maintenir le lien serré avec eux?

Pour représenter la situation, pensez à la façon dont vous vous comportez avec votre conjoint ou un bon ami. Tenteriez-vous de les punir lorsqu’ils sont en désaccord avec vous ou qu’ils n’obtempèrent pas à vos directives? Bien sûr que non! Vous seriez plutôt enclin à croire que quelque chose ne va pas dans votre relation et vous tenteriez de comprendre et de trouver ce qui vous a éloigné d’eux. Dans une bonne relation, vous souhaiteriez rétablir la connexion qui s’est perdue sans les punir ou les menacer de vous obéir.


Tout ceci n’exclut pas de continuer à être responsable de vos enfants ni d’éviter de justifier toutes vos requêtes. Mais, inévitablement, vous devez comprendre que si vous désirez que les enfants coopèrent avec plus de facilité et de manière naturelle, il faut activer en eux le signal je-veux-coopérer.


2 façons d’y parvenir

  1. Quand votre enfant fait quelque chose de bien, parlez-en à quelqu’un de votre entourage et faites en sorte qu’il vous entend. En agissant ainsi, vous activez en eux le désir de coopérer. Il se sentira fier et cherchera à créer de nouveau cette expérience en vous aidant une prochaine fois. Faites savoir lorsque leur aide a été précieuse pour vous. « Tu sais, chéri, j’étais bien moins anxieuse lorsque tu m’as aidé à terminer l’aspirateur avant l’arrivée des invités. Le fait de me soutenir m’a rendu un énorme service. Merci! »
  2. Fréquemment, rappelez-leur à quel point ils sont irremplaçables à vos yeux et que ça vous rend heureux. Mettez de la chaleur dans votre voix quand vous les appelez. Remémorez-vous sa naissance. Écoutez un film avec eux. Souriez-leur sans raison. Assurez-vous qu’ils comprennent que leur présence est agréable et qu’elle vous comble de joie. Soyez généreux de votre temps et nourrissez son existence de votre amour.

 

Comments (0)

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

%d blogueurs aiment cette page :