5 mythes sur la méditation
14 novembre 2016 Sandra Lacombe

5 mythes sur la méditation

Publié dans Blogue, Contrôler mes émotions, Méditation

Mythe #1

La première chose à faire est de libérer votre esprit de toute pensée ou du moins faire en sorte qu’elles cessent de s’aventurer à l’intérieure de vous.

Beaucoup cessent de méditer, car ils croient avoir trop de pensées durant la pratique et se croient incapables de méditer. Entre 60,000 et 80,000 pensées s’aventurent en vous chaque jour. Elles viennent et repartent. Vous ne pouvez pas les arrêter, alors n’essayez même pas. Ces pensées n’interrompent pas la méditation, elles font partie de la méditation. Concentrez-vous sur votre mantra, votre respiration ou ce que vous utilisez pour vous connecter à cette activité.

Souvent, les pensées qui font surface lors de la méditation nous permettent de les mettre en perspective ou bien de continuer un processus de guérison. Dans la réalité de la vie, peut-être n’auriez-vous jamais pu commencer le processus de guérison, car votre esprit aurait été trop occupé à autre chose.

Ceci ne veut pas dire de porter une attention féroce envers elles ou même de leur résister. Lorsque l’on accomplit l’une de ces deux activités, nous permettons à l’énergie de les habiller et de les maintenir en vie. Voyez ces pensées comme des nuages qui traversent le ciel. Ne vous attardez pas à elles avec vigueur et rigueur. Laissez-les passer devant vous et observez-les. Retournez simplement à votre pratique encore et encore, aussi souvent qu’il le faut.

Mythe #2

La pratique de la méditation apporte quelque chose de spécial ou de transcendant

Rien de spécial ne devrait arriver pendant la pratique. Une expérience de béatitude, de calme ou divertissante peut survenir, mais ce n’est pas un but ou un prérequis. Pour être bénéfique, rien de tout ça ne doit arriver. Mais, oui, des évènements agréables peuvent survenir. Restez calme et appréciez-les.

Comme vous parviendrez à approfondir l’expérience et à vous éloigner de l’objet de votre attention, vous vous verrez prendre du recul devant l’expérience de penser que vous méditez. La méditation qui au départ était une activité devient de plus en plus un moment où vous vous trouvez en parfaite harmonie avec le présent, l’essence des éléments. Votre état d’esprit s’éloigne dorénavant des émotions et du besoin s’accrocher aux pulsions émotives et se glisse dans une paix bienveillante où vous apprenez à vivre consciemment.

Comme tout exercice physique, c’est la pratique qui rend meilleur.

Mythe #3

Je ne crois pas que je pratique la méditation de la bonne façon.

Ah! Bande de perfectionnistes! 😉

Chaque fois que vous vous questionnez à ce sujet, la réponse est OUI, ce que vous faites est parfait. Ne faites pas d’anxiété de performance avec la méditation. Ce serait, comment dire, contradictoire. C’est à vous de déterminer ce qui est bon.

Pour une fois, laisser-aller! Répétez-vous combien vous êtes parfait. Abandonnez-vous vers l’inconnu. Suivez votre mantra, votre respiration et tout est parfait ainsi. Vous êtes sur la bonne voie.

Mythe #4

Si je médite assez longtemps j’atteindrai un état d’illumination

Votre essence, au cœur de vous-mêmes, vous êtes né illuminé. Vous allez mourrir illuminé. Mais depuis votre naissance, des couches de différentes interprétations de la vie, de différentes perspectives et de conditionnement se sont ajoutées sur vous. Elles ont couvert votre état de perfection. Cette pureté, cette perfection, cette entièreté existent toujours. Depuis votre naissance, tous les évènements auxquels vous avez été mis en contact ainsi que les gens qui ont partagé un moment avec vous d’une quelconque façon, ont ajouté des couches de conditionnement. Vous avez voyagé longtemps depuis votre naissance, mais cette pureté infinie existe toujours. La méditation vous permet de percevoir la pureté en vous. Ainsi, vous arrivez à voir et à comprendre la nature profonde de qui vous êtes. Vous êtes votre propre guérisseur!

Vais-je être illuminé? C’est une mauvaise question. Vous l’êtes déjà. Peut-être n’êtes-vous pas conscient de cette réalité. Mais, chaque fois que vous méditez, vous avez l’opportunité de vous découvrir de l’une de ces couches de conditionnement. Vous découvrez votre essence et vous lui permettez de s’exprimer un peu mieux chaque jour.

Mythe #5

Si je pratique la méditation, je suis un être supérieur parce que je suis spirituel

La méditation est un cadeau que vous vous faites à vous-même. C’est aussi un cadeau pour ceux qui vous entourent. Il n’existe pas de hiérarchie spirituelle basée sur la pratique de la méditation.

Plus vous méditerez et plus vous ferez connaissance avec vous-même, votre essence. Essentiellement, vous pourrez vous retrouver et vivre par votre essence. Ceci n’a rien à voir avec la supériorité de l’humanité. Aucune comparaison possible.

Comments (0)

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

%d blogueurs aiment cette page :